SMS/Debug


scc.gif

smsd.gif

DFSMS, System-Managed Storage, dépend de façon critique de deux composants : les différents éléments SMS (Data Class, Storage Class, Management Class, Storage Group), et les routines ACS, Automatic Class Selection.


Malgré leur importance, z/OS fournit curieusement bien peu de choses pour en faciliter le débogage…


Grâce à SMS/Debug, l'activité DFSMS n'a plus de secret pour tous ceux qui l'utilisent dans leur environnement, ce qui en fait pour eux un module indispensable.

Il permet d'auditer et de procéder à une réelle mise au point des routines ACS utilisées par DFSMS.

La fonction de trace est disponible pour les règles ACS de production, les routines de sélection de volume DF/SMS, ainsi que les "exits" pre et post du DADSM...

A la différence de la plupart des autres produits de DTS Software, SMS/Debug n'exige pas de paramétrage d'installation ou de configuration de produit.

Quand SMS/Debug est démarré, le produit ajoute dynamiquement une extension de commande au JCL et au système TSO.

Le paramètre SMSDEBUG peut alors être utilisé pour activer la fonction de mise au point tant sur le batch que sur des allocations de TSO.

Par exemple, le job batch suivant utilise le mot-clé SMSDEBUG pour activer la trace :

//JOBNAME JOB ...
//EXEC PGM=IEFBR14
//DD1 DD DSN=TEST.DATASET,SPACE=(TRK,1),
// STORCLAS=STC1,SMSDEBUG=YES

La production de trace est rendue directement à l'utilisateur.

Pour les batchs, les messages de trace sont inclus dans le journal de message du Job.

Si une trace de TSO est demandée, les messages sont rendus directement à l'utilisateur de TSO.

Pour VSAM IDCAMS, le résultat est rendu à SYSPRINT DD.


mainframe.gif