XDM Table Copying

xdm.giftc.gif

Clonage de tables
Approvisionnement rapide et à la demande
de données de test fiables et cohérentes

XDM-TC : réplication sélective ou copie complète d’objets relationnels, au sein d’un système ou vers un autre SGBD-R, dans le respect de l’intégrité référentielle. Idéal pour les tests applicatifs.


XDM-TC  réplique tous types d’objets relationnels (bases, tables, vues…) à partir d’une liste de sélection, mise à jour dynamiquement en cas de création ou suppression d’objet défini génériquement. Il opère au sein de la même instance ou vers un autre sous-système, sous un autre type de SGBD-R, sur une plateforme OS différente… Une tâche de copie intègre à la fois données et traitement DDL correspondant afin de créer ou modifier à bon escient les objets sur la cible. XDM intégrant tous les utilitaires de copie rapide du marché, celle-ci est réalisée beaucoup plus rapidement qu’avec les outils traditionnels.

Obtenir des données de test fiables à la demande est un rêve qui devient réalité pour les équipes de développement, de test ou encore de contrôle de la qualité… XDM-TC offre son concours là où le besoin est le plus important, tout en engendrant une réduction significative du runtime et des coûts, la modélisation et l’automatisation des tâches, les contrôles et les options de traitement automatiques réduisant de 90% les efforts humains.

table-copying.gif


Pourquoi XDM-TC est-il si rapide
?

En premier lieu, il supporte n’importe quel utilitaire de copie rapide tels que FlashCopy1, EMC TimeFinder, HDS ShadowImage, SnapShot… De surcroît, XDM parallélise la phase de copie (multi-threading mode) et est capable de traiter de 10 à 18 tablespaces concurremment. Enfin, les index sont également recopiés, solution infiniment plus rapide que de les reconstruire sur la cible.


Concept

XDM-TC s’exécute à partir de procédures de copie réutilisables, sous son propre contrôle (pas à pas ou par enchaînement automatique) ou sous celui d’un ordonnanceur. Son interface conviviale permet aisément de construire ces tâches, de définir les environnements source et cible, de sélectionner les objets et éventuellement les renommer, de manipuler la donnée (anonymisation…). Le processus d’exécution étant lancé, il n’y a plus rien à faire ! XDM réaligne si nécessaire les DDLs quand les objets existent déjà, et effectue les actions post-copie telles que la génération d’une Image Copy ou la réouverture des bases… La connaissance technique précise du SGBR-R n’est plus requise pour construire une tâche. Il suffit à l’utilisateur de spécifier ses besoins en quelques clics pour la réaliser.


Rien de plus simple que de copier avec XDM
!

  • Sélection des instances source et cible
  • Sélection des objets (bases, tables…)
  • Sélection des options de traitement :
  •    Définition des règles de renommage
  •    Prise en charge de l’intégrité référentielle
  •    Gestion des images copies
  •    Mise ou non des objets sources en read-only
  •    Choix de recopier les index ou non…
  • Détermination du mode de traitement :
  •    Directement d’instance à instance
  •    Via le réseau (over IP)
  •    Par l’intermédiaire de disques partagés
  • Exécution des jobs générés via l’ordonnanceur ou sous contrôle XDM, ou encore pas-à-pas

Pour mémoire, l’anonymisation des données sensibles est totalement prise en charge par la solution.


Comment ça marche ? Automatiquement !

  • Extraction du DDL source
  • Transfert du DDL sur la cible :
  •    Renommage des objets et de leur Creator si nécessaire
  •    Comparaison avec la cible quand elle existe
  •    Application du DDL (CREATE, ou DROP and CREATE)
  • Anonymisation automatique des colonnes candidates
  • Copie des pagesets sources vers la cible avec parallélisation
  • Exécution des tâches de post-copie, entre autres :
  •    Application des logs sur la cible, si migration à la volée
  •    UNDO sur les transactions IN FLIGHT au point de synchro
  •    Réalisation d’une Image Copy, suppression des anciennes
  •    REBUILD éventuel des index
  •    Mise en READY, démarrage des objets cibles…
  • Fourniture de rapports détaillés, avec notification possible par e-mail

Avec XDM Control Language, les tâches peuvent être importées, exportées, définies en batch, intégrées au sein d’applications web.


Avantages immédiats

  • Création, rafraîchissement automatique et à peu de frais de tout objet relationnel
  • Automatisation des tâches contrôlée via l’ordonnanceur ou XDM
  • Processus de migration autonome
  • Préparation rapide des tests
  • Productivité accrue grâce à l’utilisation de modèles de copie
  • Copie rapide à l’aide des toutes dernières technologies
  • Réduction très conséquente des interventions  manuelles
  • Limitation à l’extrême des erreurs humaines


Fonctions remarquables

  • Sélection générique des objets
  • Génération et ajustement DDL en relation avec  la plateforme cible
  • Rapport de comparaison structurelle
  • Respect total de l’intégrité référentielle
  • Anonymisation automatique des données confidentielles
  • Nombreuses options de traitement : contrôle de l’état des objets, gestion des images copies, traitement des index…
  • Ajustement des Identity Columns
  • Transformation des attributs de colonne pour compatibilité
  • Traitement de masse des données


mainframe.gif